Le Système de Riziculture Intensive SRI ou le développement de Madagascar par les paysans malgaches

L'Association OPERATION SRI MADAGASCAR a pour but de soutenir la diffusion du Système de Riziculture Intensive (SRI) et de l'agrobiologie à Madagascar. Elle travaille pour se faire avec différents partenaires, membres de l'association malgache TEFY SAINA, anciens élèves ou collaborateurs du Père Henri de Laulanié, le découvreur du SRI.

En 2008 la production rizicole malgache s'élevait à 3 000 000 tonnes, avec un rendement moyen de 2 tonnes par hectare, ne couvrant ainsi pas les besoins nationaux : Madagascar doit chaque année importer plus de 200 000 t de riz pour palier ses besoins nationaux. La grande île connait régulièrement des famines, et l'actuelle flambée du cours des céréales ne fait qu'aggraver la situation, quand on sait que plus de 80% de la population malgache vit avec moins de 1€ par jour.

Dans les années 80, le Père Henri de Laulanié, agronome français, aidés des paysans, met au point à Madagascar une méthode qui révolutionne la riziculture traditionnelle, le SYSTEME DE RIZICULTURE INTENSIVE (SRI). Le SRI repose sur plusieurs principes très simples : repiquage des plants très jeunes, repiquage en ligne, assèchement partiel des rizières... De plus, ce système est entièrement BIOLOGIQUE, permettant ainsi aux paysans d'échapper à l'endettement par l'achat d'intrants chimiques de plus en plus coûteux.

Le SRI peut facilement doubler, voire tripler, d’emblée la production locale et est adopté à présent par plus de trente pays dans le monde.

Alors que Madagascar compte 1 721 000 riziculteurs, seulement 65 000 d'entre eux, soit environ 3,5%, pratiquent aujourd’hui le Système de Riziculture Intensive, faute d'une vulgarisation suffisante. Développer le SRI, c'est, à terme, permettre à Madagascar de devenir autosuffisant en riz et même de pouvoir en exporter, et ainsi développer l'économie du pays.

Depuis 1990, l’association TEFY SAINA (ATS) assure la diffusion du SRI auprès des riziculteurs malgaches.

Aider les paysans à développer le SRI à Madagascar, c'est permettre à la grande île de parvenir à l'autosuffisance et de pouvoir ainsi se développer.

Nos partenaires, membres de TEFY SAINA, proposent des formations dans les domaines suivants :
Agrobiologie, agroforesterie, techniques de compostage, mulching, cultures associées et rotation des cultures, biopesticides, culture attelée bovine, riziculture intensive, captage et gestion de l’eau, fabrication de matériel agricole adapté, construction écologique, etc.


PHOTOS&VIDEOS